La Danse du Lion

lion danceAvant d’entrer dans le vif du sujet, une petite mise au point… s’impose. Les occidentaux confondent souvent le lion 舞獅 avec le dragon 舞龍, autre personnage de taille dans la mythologie chinoise. Mais le dragon chinois se manipule avec environ neuf personnes quand le lion n’en demande que deux. Le corps du dragon ressemblerait aux serpents de mer de nos légendes…, quand aux lions…





lion ORIGINES ET HISTOIRE…
Il existe deux sortes de lion. Le lion du nord, principalement jaune paille, sa robe étant toujours composée de longs poils. Le lion du sud était à l’origine jaune, rouge ou noir mais on le trouve aujourd’hui de toutes les couleurs. Même s’il n’y a pas de lion en Chine, il est, là-bas , un animal honoré et très respecté. Mais pourquoi et comment cela ? Pourquoi le lion chinois ressemble-t-il à des animaux étranges ?

Lion du nord, école de Li Liu Hong


… Une nuit, un voyageur revenu chez les siens raconte son long périple, il décrit les gens et les animaux qu’il y a rencontré… Ce récit est sans doute l’origine de ces lions étranges, probablement sortis des agréments des conteurs et des rêves qui suivent ces moments émerveillés, presque magiques… Il existe plusieurs légendes édulcorant leur création, elles sont nombreuses, bouddhistes, philosophiques, martiales… ; en voici une parmi d’autres qui met en place l’hypothèse d’un rêve…

Selon la légende, l'empereur se trouva en rêve séparé des siens, perdu et sans vivres. Cependant qu’il allait céder à la panique, une créature le protégea et le reconduisit à son palais. Le jour suivant, se demandant ce qu'était cette créature et ce que le rêve signifiait, l'empereur réunit ministres et devins. L’un d’eux expliqua que la créature étrange ressemblait à un animal de l'ouest décrit par des voyageurs.
Puisque le lion de son rêve lui avait sauvé la vie, l'empereur commanda de le fabriquer pour le personnifier et ainsi le remercier. C’est ainsi, en sauvant l’empereur par une nuit rêveuse, que le lion est devenu symbole de bonne chance, de bonheur et de prospérité.

Une autre histoire raconte qu’un lion terrorisait les villageois. Ne sachant comment s’en protéger, ils allèrent demander l’aide d’un moine bouddhiste. Ce dernier apprivoisa le lion qui devint protecteur du peuple.

Un jour, NIEN, cruel et féroce créature, attaqua le village. Le lion se battit bravement et blessa le NIEN qui s’enfuit mais avant, jura de revenir pour prendre sa vengeance. Un an après, il revint en effet mais cette fois, le lion était au loin.

Les villageois fabriquèrent un lion en bambou et en papier-tissus. Deux hommes rampèrent à l’intérieur du costume et approchèrent le NIEN. Ils ont caracolé, impressionnant le monstre avec des attitudes de combats pendant que les autres villageois hurlaient et frappaient dans des pots et des casseroles. Voyant la détermination du lion et effrayé par l’agitation autour de lui, le NIEN s’est enfuit et n’est jamais revenu. Ainsi, les villageois perpétuèrent cette tradition : chaque année, ils font danser le lion protecteur, pour faire fuir le NIEN et tous les mauvais esprits. Il est accompagné du tambour, du gong, des cymbales et des pétards.

On peut même voire le moine, représenté par grand Bouddha (Fut au grand masque rose avec un grand sourire) : il est le gardien et rend le lion plus docile, il porte un éventail, qu’il emploie pour jouer et taquiner le lion.

lion lion

LA DANSE DU LION
EST DE BON AUGURE.


A la différence du tigre qui se veut féroce, le lion est synonyme de bonté, de joie, de prospérité et de chance ; il symbolise le courage, la force et la sagesse, on lui prête d’ailleurs le pouvoir d’écarter les mauvais esprits. C’est pourquoi la Danse du Lion est célébrée depuis des millénaires pour les festivals, les mariages, le nouvel an, pour l’ouverture d’un commerce et même chez soi.

Pour les même raisons, des statues de lions gardes l’entrée des bâtiments officiels et des temples, pour protéger les lieux. La paire se compose souvent d'un lion mâle à droite et d’un lion femelle du côté gauche. La patte droite du lion mâle repose sur une boule (représentant le monde ?) et sous la patte gauche du lion femelle se trouve un petit lion (ou la faculté d’enfanter). Le nombre de courbures sur la tête de ces lions dépend du rang des personnages dont ils gardent les lieux. Les trois couleurs qui caractérisaient les lions représentaient les trois frères d’armes de l’époque des trois royaumes. Le premier, Lau Bei, avec son visage jaune, symbolisait prospérité et chance. Le lion jaune ou multicolore porte une longue barbe blanche, il est le plus vieux et le plus sage des trois, montrant l’intelligence, le courage et la bonté du Général Lau Bei.

Le second, Guang Yong (Général Kuan) avait le visage rouge et personnifiait la bravoure, la loyauté, il était la référence pour les écoles de Kung Fu. Le lion à face rouge avait la barbe noire du Général et montrait son courage, sa rigueur et sa droiture ; ce lion représente aussi le bonheur, la bonne chance et la prospérité.

Le lion noir est le plus jeune des trois, sa barbe noire est portée courte pour accréditer de sa jeunesse. Comme Chang Fei, qu’il représente, il a une nature combative et féroce, ses mouvements sont rapides, énergiques et toujours agressifs ; batailleur, il était sollicité pour fêter l’ouverture des nouvelles écoles.

Les trois hommes ont prêté serment, ils sont ainsi devenus des Frères Jurés et se sont dévoués à la justice.

Désormais, on trouve des lions de toutes les couleurs mais jamais blanc, couleur du deuil. Les têtes de lion sont fabriquées avec du papier-mâché appliqué au-dessus d'une armature d'osier et le rotin.

lionProtection des portes, ou danses devant les grands magasins, Le lion est partout...






lion lion La danse de lion est exécutée par une équipe de danseurs et de musiciens. Une équipe de lion se compose au moins de cinq interprètes : le Maître qui orchestre l’ensemble au tambour, un corps, un joueur de gong, et un ou plusieurs cymbalistes. La danse du lion est une tradition folklorique chinoise très connue et un enseignement important dans les écoles traditionnelles de Kung Fu. Aucune école traditionnelle n'est considérée complète sans équipe de danse de lion .

En France, des personnes se sont formées en Chine pour réaliser la tradition. " Les qualifications nécessaires pour le lion dansant incluent la force, la stabilité, l'équilibre, la capacité de visualiser et d’improviser les intentions et émotions du lion. La tête lourde du lion exige du danseur des épaules et des bras forts ; le jeu de jambes reprenant les diverses positions et techniques des arts martiaux. La personne portant la queue est pliée tout le temps de la danse, elle a donc besoin d’un dos très fort et de bonnes positions pour soulever son partenaire qui tient la tête : position peu prestigieuse mais très éprouvante.

L’HUMILITE EST LA RACINE DU PRESTIGE.

En général, les meilleurs élèves de l’école mettent en mouvement la tête, la gueule, les yeux et les oreilles lors de leurs acrobaties, utilisant ainsi leurs qualifications martiales à des fins festives et réjouissantes, apportant bonheur et chance quand la danse est bien exécutée.

lion Le batteur doit être très habile et savoir quel battement de tambour convient à chaque mouvement ou émotion du lion. Les cymbales et le gong suivent le battement du tambour. En d’autres termes, l’équipe entière doit travailler ensemble.

L'exécution de la danse suit habituellement trois étapes pendant lesquelles le lion exprime différentes émotions.
lion lionLe lion commence par ouvrir la danse en saluant trois fois son commanditaire, signe de respect ; il présente ainsi sa bonne nature et l’heureux présage. La deuxième partie consiste en ce que les chinois appellent « manger le vert » C’est la partie la plus importante de la danse, geste symbolique qui apporte la chance et la prospérité aux occasions que l’on fête. Le « vert » consiste en une salade que le lion, après maintes hésitations, saisit, mâche et recrache, en prenant bien soin d’en mettre partout…

En fait d’hésitation, le lion s’assure que l’endroit est sûr, il s’approche soigneusement de la salade, objet de sa convoitise, cligne des yeux, fait mine de s’en désintéresser pour y revenir aussitôt et, s’il a affirmé son territoire et éloigné son rival, il osera enfin toucher « le vert », de sa patte d’abord puis il le saisira dans sa gueule et commencera à le mâcher, ultime moment de tension. Contre toute attente, le lion crache et jette les fragments de salade, d’abord à gauche puis vers la droite et enfin au milieu, envoyant symboliquement la richesse et la prospérité dans toutes les directions, portant traditionnellement bonheur. A ce moment là, éclatent les pétards, de la gueule du lion sort un ruban rouge qu’il présente à l’invité d’honneur. La danse continue pendant encore un court moment puis la partie finale s’annonce : le lion salue trois fois avant de conclure son exécution.

lion La salade peut être accrochée à une porte ou tout autre endroit d’accès difficile de manière à exiger des danseurs une grande habilité et des qualités d’équilibre et de contrôle se soi exceptionnelles. Pour les mêmes raisons, il peut y avoir, sur le parcours du ou des lions, des obstacles que les interprètes doivent traverser avant d’atteindre leur but ; il s’agit le plus souvent de piles de bancs ou de tables. Ces défis sont autant de manière pour apprécier un moment unique ; plus les danseurs sont bons, plus le lion semble vivant. Si la danse est longue, passionnante, que les spectateurs ne s’ennuient pas, le pari est gagné : la chance sera favorable, la prospérité au rendez-vous et les remerciements mérités !

Les remerciements ?
lion L’enveloppe rouge cachée au cœur de la salade ! L’organisateur y fait un subtil pari sur le déroulement de sa fête. En effet, il est d’usage de remercier les lions en anticipant sur leurs prestations : plus on attend d’eux, plus le remerciement (de l’argent) doit être important ; inversement, la prestation des lions doit être à la hauteur du cadeau de l’enveloppe, pour que l’honneur de l’école ne soit pas entaché mais au contraire son prestige agrandi. Par Saline Latouille pour perle et dragons
© Perle et Dragons